etat nation
constitution
 L'illustration du haut est à porter au crédit de "toutCOMMENT", celle du bas à "wikipédia". Les 2 sont issues de Google images.
     Bâtisseurs d'Opinion +     03 - Quel chemin pour l'Europe : fédéralisme ou Etats-nations ?

  Pour poursuivre ensemble leur parcours et continuer de construire leur maison commune, deux possibilités se présentent aux Européens : une union d’Etats-nations et le fédéralisme.

  L’Etat-nation est une juxtaposition d’une organisation juridique, l’Etat, et d’une nation, groupe d’individus qui se sentent unis pour des raisons diverses. Le socle commun ethnique et culturel se fond au sein de l’Etat. L’Etat organise une nation.
  Une Europe des Etats-nations formera un ensemble de communautés indépendantes les unes des autres ; les intérêts de chacune d'elles primeront sur ceux de l’union, chaque Etat-nation gardant une large part de sa souveraineté.

  Dans le fédéralisme, un Etat partage avec les autres Etats fédérés diverses compétences institutionnelles : administratives et juridictionnelles, entre autres. L’intérêt fédéral commun à tous les Etats fédérés l’emporte sur les intérêts de chaque Etat. Dans les rapports avec les Etats extérieurs à la fédération, le point de vue sera commun pour tous les Etats fédérés.
  Plusieurs domaines comme le climat, la politique migratoire, la défense, les normes environnementales, la santé, la sécurité sont désormais transfrontaliers. Ne demandent-ils pas des décisions qui nécessitent d’être prises en commun ?
  Pour gérer ces questions, quel choix s’offre aux Européens : une communauté d’Etats-nations au sein de leurs frontières ou bien une fédération d’Etats largement ouverts les uns aux autres ? Le bien vivre ensemble se trouvera-t-il au sein des pays qui concentreront leurs forces pour ainsi dire « intra muros » ou, à l’inverse, qui uniront leurs efforts quitte à abandonner une part de leur souveraineté ? Un souverainisme teinté de quelque solidarité ou un fédéralisme mâtiné de quelque autonomie ?
  Enfin, dans un monde toujours plus globalisé, dans un concert de nations de plus en plus en concurrence entre elles, dans quelle organisation - union d’Etats-nations ou fédération – chaque pays européen sera-t-il le plus à même de trouver sa juste place pour y faire entendre une voix, une culture et la vision d’un équilibre des rapports qui soit équitable pour toute l’humanité ?

     Jean-Pierre DUHEM, 20 mars 2019