Informations recueillies pour :  20182017
2016
201520142013201220112010
 2011
- 22 décembre : La composition du nouveau gouvernement (voir dépêche)
- 13 décembre : Moncef Marzouki s'engage à être le président de tous les Tunisiens (voir dépêche)
- 11 décembre : Adoption d'une mini-Constitution accordant de larges pouvoirs au prochain chef du gouvernement (voir dépêche)
- 23 novembre : Démission du gouvernement transitoire (voir dépêche)
- 22 novembre : Séance inaugurale de l'Assemblée constituante (voir dépêche)
- 14 novembre : Les résultats définitifs des élections confirment la nette victoire d'Ennahdha (voir dépêche)
- 28 octobreLa victoire d'Ennahdha confirmée par les résultats définitifs, troubles à Sidi Bouzid
- 29 septembre : Réunion de la Task Force Tunisie-Union européenne - Conclusions des co-Présidents
- 29 septembreFirst Tunisia-EU Task Force meeting : summary of key deliverables
- 29 septembre : La Task Force UE-Tunisie s'accorde sur une aide concrète pour la transition en Tunisie
- 27 septembre : EU-Tunisia relations state of play and next steps
- 15 septembre : Adoption d'une déclaration sur la transition démocratique (voir dépêche)
- 23 aoûtSoutien européen de € 110 million pour la relance de l'économie
- 08 juin : L'Assemblée constituante sera élue le 23 octobre (voir dépêche)
- 16 mars : L'Algérie accorde une aide financière à la Tunisie de 100 millions de dollars (voir dépêche)
- 12 mars : Trois partis islamistes se voient refuser leur légalisation (voir dépêche)
- 07 mars : Le nouveau gouvernement tunisien (voir dépêche)
- 03 mars : Election d'une assemblée constituante le 24 juillet prochain (voir dépêche)
- 02 mars : L'armée tunisienne, recours devant l'instabilité ? (voir dépêche)
- 28 février : Nouvelles démissions au gouvernement de transition (voir dépêche)
- 27 février : Béji Caïd-Essebsi nommé Premier ministre (voir dépêche)
- 27 février : Le Premier ministre tunisien démissionne (voir dépêche)
- 21 février : Un nouveau ministre des Affaires étrangères en Tunisie : Mouldi Kéfi (voir dépêche)
- 14 février : Catherine Ashton annonce une aide de 250 millions d'euros pour la Tunisie (voir dépêche)
- 07 février : l'armée rappelle les réservistes (voir dépêche)
- 02 février : Les islamistes, force politique de la nouvelle Tunisie (voir dépêche)
- 27 janvier : La composition du nouveau gouvernement transitoire (voir dépêche)
- 27 janvier : Le Premier ministre annonce la nouvelle composition du gouvernement transitoire (voir dépêche)
- 26 janvier : Tunis lance un mandat d'arrêt international contre le couple Ben Ali (voir dépêche)
- 21 janvier : Le nouveau gouverneur de la Banque centrale de Tunisie dément toute fuite d'or (voir dépêche)
- 20 janvier : Le gouvernement tunisien décide de légaliser les partis (voir dépêche)
- 19 janvier : Les hommes politiques de l'après-Ben Ali (infographie animée)
- 18 janvier : Ben Ali radié du RCD, le président par intérim et le Premier ministre en partent (voir dépêche)
- 18 janvier : Le gouvernement de transition ébranlé par quatre démissions (voir dépêche)
- 18 janvier : Trois ministres quittent le gouvernement d'union tunisien (voir dépêche)
- 17 janvier : Mohamed Ghannouchi annonce la formation d'un "gouvernement d'union nationale" (voir dépêche 1 et dépêche 2)
- 15 janvier : Fouad Mebazzaâ charge Ghannouchi de former un gouvernement d'unité nationale (voir dépêche)
- 15 janvier : Ben Ali définitivement écarté du pouvoir, l'intérim passe au président de la Chambre des représentants (voir dépêche)
- 15 janvier : L'armée déployée à Tunis, Ghannouchi reçoit des opposants (voir dépêche)
- 14 janvier : La France ne souhaite pas la venue de Ben Ali (voir dépêche)
- 14 janvier : Le Premier ministre assure la présidence à la place de Ben Ali (voir dépêche).
- 14 janvier : L'état d'urgence décrété sur toute la Tunisie (voir dépêche).
- 14 janvier : Dissolution du gouvernement et législatives anticipées (voir dépêche).
- 13 janvier : Ben Ali exclut de briguer un nouveau mandat en 2014 (voir dépêche).